Classement Des Vins

Edition du 21/03/2017
 

BESTHEIM

C’est en 1765, à Westhalten, petit village du Haut-Rhin blotti au cœur de la Vallée Noble, que naît la Maison Heim. Toujours portés par l’amour du métier et du terroir, les successeurs d’Alfred Heim se sont mis en quête de nouvelles terres et se sont installés sur les coteaux de Bennwihr. Heim est ainsi devenu Bestheim, associant au nom d’origine la contraction des noms des villages où l’entreprise vinifie et élève ses différentes cuvées. Bestheim exploite aujourd’hui une magnifique mosaïque de terroirs. Elle est devenue incontournable au sein du vignoble alsacien. Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets…). Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens. On retrouve dans la gamme pas moins de 6 lieux dits (dont le Klevener de Heiligenstein) et 6 Grands Crus (Rosacker, Wiebelsberg, Mambourg, Marckrain, Vorbourg et Zinnkoepflé).

Responsable Communication : Sabrina Marino
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com
Site : bestheimgewurzt
Site personnel : www.bestheim.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
CASCADES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
GRAND-ARC
SPENCER LA PUJADE
AURIS (Bl)
LALIS
VIGN. CAMPLONG
2 ANES
MATTES-SABRAN
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BARROUBIO (bl)
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ (bl)
PÉPUSQUE
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
CENTEILLES
LA GRAVE (bl)
PAUMARHEL (bl)
AGEL
PECH-D'ANDRÉ (bl)
AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)
TERRES GEORGES
CAPRICES
VILLEPEYROUX
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
FAMILONGUE (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
GUIZARD
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
CROIX CHAPTAL (r)
VALAMBELLE (F)
CLOTTE FONTANE
FONTAINE-MARCOUSSE
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
ARGENTEILLE
L'ESCATTES
CLOS BELLEVUE
DEVEZE MONNIER
GRANDES COSTES
MARMORIERES
METEORE (F)
BOUSQUETTE
SAUVAIRE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
CASA BLANCA (bl)
MAS ROUS (bl)
MOULINES (IGP)
TERRES DE MALLYCE
BERTA-MAILLOL (Banyuls)
MAIRAN (IGP) (bl)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(FONTFROIDE*)
(LONGUEROCHE)
CAMBRIEL (bl)*
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(OUPIA)
(ROUDENE)
ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)*
CAVAILLES*
GRAND GUILHEM*
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
MAS de CYNANQUE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
ANTECH (Limoux)*
DOM BRIAL
BARTHE (IGP)*
(CLOS SAINT-GEORGES)
Mas de MADAME
SERRES (Malepère)*
RIVES-BLANQUES



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(BORDE-ROUGE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La VARIÈRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous allons présenter cette année le 2015, nous précise Anne Beaujeau, c’est un millésime qui s’est ouvert assez rapidement et le 2016 va être du même style. Ce sont deux millésimes d’un bel équilibre, bonne fraîcheur et belle minéralité, des vins d’une belle rondeur grâce à la bonne maturité des tanins. Ce sont deux millésimes très approchants. Ils offrent des arômes très fruits rouges mûrs, des vins d’une belle amplitude de fin de bouche, la maturité était superbe et le terroir s’exprime bien. Ces 2015 et 2016 seront des millésimes plus abordables rapidement que le 2014, notre clientèle devrait apprécier. Ils sont très gourmands, avec une belle fraîcheur du fruit, beaucoup d’élégance. Ce sont des vins soyeux aux tanins qui se sont arrondis très rapidement, des vins que l’on a plaisir à déguster dès maintenant mais qui ont un très beau potentiel. Les vins blancs secs sont très marqués Chenin, les liquoreux, eux, ne sont pas trop concentrés, ils sont plus sur l’élégance, très nets, francs, sympas, sans trop d’amplitude. Les vins rouges 2015 et 2016 sont vraiment très réussis avec des arômes exceptionnels, ce sont des vins très profonds notamment La Grande Chevalerie. Comme nous élevons nos Cabernets-sauvignons en barriques de chêne français de très belle facture, nous obtenons des arômes flatteurs, une richesse soyeuse, longue, très intéressante, soulignée par une belle fraîcheur.” On patiente avec cet exceptionnel Bonnezeaux Château La Varière 2014, d’une grande intensité mais tout en délicatesse, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, d’une belle ampleur et d’un bel équilibre, liquoreux et vif à la fois, d’une très jolie finale aux connotations subtiles de miel et de rose, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Grand Cru Les Guerches, racé, aux arômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse. Savoureux Saumur-Champigny 2015, d’une belle couleur, qui dégage beaucoup de corps tout en conservant une grande souplesse, un beau vin généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois, que l’on peut associer à une côte de veau panée à la milanaise. L'Anjou-Villages-Brissac La Chevalerie rouge 2014, classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges et noirs intenses (mûre, groseille...), d’une bien jolie finale.  Excellent Coteaux-du-Layon 2015, tout en bouquet, fin et savoureux, fin mais velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de fruits jaunes et de rose, comme le Coteaux-de-l'Aubance Clos La Division 2015, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé et d’une jolie finale, parfait sur un flan aux amandes ou un savarin au rhum.

Jacques et Anne Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone :02 41 91 22 64
Télécopie :02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulavariere.com

Domaine Anthony CHARVET


Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations Chiroubles, Fleurie et Morgon. Superbe Chiroubles LXIR 2013, issu de ses plus vieilles vignes (80 ans), aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, aux tanins enrobés mais présents, un vin riche et typé, corsé, de très belle structure, d’une belle finale. Le Chiroubles Granit 2014, qui est le fruit d’une macération de 12-13 jours de raisins en partie égrappés provenant des coteaux les plus granitiques du Beaujolais dont la roche date de 320 millions d’années, est corsé et rond, avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et souple, très typé. Goûtez le Fleurie Grand Pré 2014, aux senteurs de truffe et de fraise des bois, avec des tanins mûrs.


9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…). Nous présentons Château Orisse du Casse, 2014, il est supérieur au 2013. Le 2015 est à l’élevage, il a beaucoup plus de structure, la couleur est très profonde. Pour le P. du Roy sont à la vente les 1998, 1999 et 2002. Pour la cuvée Arthémis, c’est le 2005, et bientôt le 2008. J’ai la volonté de garder les vins en caves, de les laisser vieillir afin de les présenter aboutis.” Elle a raison et on le voit avec son Saint-Émilion GC 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple.  Le 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et s’apprécie avec un lièvre en terrine ou un mignon de veau à l'embeurrée de chou. Belle cuvée Arthémis 2005, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, qui commence à se dégusqter pleinement, à prévoir sur un filet de veau en croûte de cèpes ou une poularde truffée aux légumes, par exemple. “Ce cru, en quantité très limitée, est avant tout et surtout l’expression d’un beau d’un grand terroir, seul capable de nous offrir un magnifique fruit. Nous nous contentons de respecter ce fruit en bannissant pour une grande partie les manipulations mécaniques. Ce nectar arrive jusqu'à vous notamment sans avoir subi de pompage (nous déplaçons dans un premier temps le moût puis par la suite le vin uniquement par gravité). Non filtré, ce cru est l’expression même du fruit au naturel, de la structure en dentelle liée au sol calcaire.”

Danielle Dubois
248, lieu-dit Lartigue
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

DOMAINE VINCENT BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, ou s’offre un spectacle inoubliable. Une belle occasion pour déguster ce remarquable Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2010, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, parfumé, charmeur au nez comme en bouche, très bien équilibré, d’une belle harmonie. Le 2009, suave, très fin, associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Le 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, un vin typé, gras, ample, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2009, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, de bonne garde. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2010, un vin avec des notes d’amande, de fruits frais et de miel, associant nervosité et souplesse en bouche, suave, d’excellente évolution. Savoureux Pommard Les Chanlins 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus...), avec cette pointe d’épices caractéristique des belles réussites de l’appellation, complet et harmonieux. Le 2008, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, poursuit son évolution. Le Gevrey-Chambertin 2010, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, un vin qui s’ouvre à peine. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2010, tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé et charmeur, d’un beau potentiel d’évolution, très classique des grandes réussites de ce beau millésime.

Vincent Bachelet
27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent@vinsdusiecle.com
Site : bacheletvincent


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Vincent BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable.
Vincent Bachelet nous propose cette année le Millésime 2014. “Pour les blancs, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire. Pour les rouges, c’est une belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire. Ma fille, Aurore me rejoint cette année sur la propriété, c’est donc en famille que nous allons continuer à travailler nos beaux terroirs et vous proposer de jolis vins.”
Son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2013 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample. Le 2012, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, est suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution.
Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2014, savoureux, est un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux et riches. Beau 2013, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse.
Le Meursault Le Clos du Cronin 2014, d’une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, est parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur. Le 2013 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez. Le 2012 se goûte particulièrement bien, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, de robe dorée, d’une belle finale dominée par des senteurs de tilleul et de pêche jaune, à prévoir sur une sole au citron ou un feuilleté de blanc de turbot. 
Savoureux Pommard Les Chanlins 2014, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, alliant puissance et finesse. 
On se fait tout autant plaisir avec le Maranges Premier Cru La Fussières blanc 2014, tout en harmonie avec des connotations d’abricot mûr et de chèvrefeuille en finale, le Santenay rouge 2004, qui fleure les épices et les petits fruits à noyau, Saint-Aubin Premier Cru blanc 2014, qui dégage des notes d’aubépine et de pomme reinette, tout en bouche, un vin de jolie teinte, intense, charmeur au nez comme en bouche.
Le Gevrey-Chambertin 2014 est de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un vin épicé en bouche, avec ces notes de griotte légèrement réglissées, qui allie richesse et distinction au palais. Le 2013 est coloré et trè bouqueté (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistant. 
Le Santenay Premier Cru Clos des Mouches 2014, un joli vin de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation comme le Maranges Premier Cru rouge 2014, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie et d’épices, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds.
Goûtez le Bourgogne blanc 2014, souple et persistant, très floral, parfait sur une friture de lac, et le Puligny-Montrachet 2014, qui mêle suavité et persistance en bouche, avec des saveurs de noisette et d’abricot sec. 

27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Tél. : 03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Fax : 03 85 91 16 93
Email : contact@vincent-bachelet.com
www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent
www.vincent-bachelet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des GRAVENNES


Domaine créé en 1996 par Bernadette et Jean, avec les vignes familiales situées en Drôme provençale. En 2014, leurs 2 fils les rejoignent et donnent un nouvel élan.
Leur CDR blanc Tradition 2015, 60% Grenache, 30% Marsanne et 10% Viognier, franc, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et d’agrumes caractéristiques, un vin qui allie fraîcheur et souplesse, à un prix vraiment très attractif (6,50€).

Famille Bayon de Noyer

Château LA CROIX-TOULIFAUT


Aujourd'hui comme autrefois, les pélerins de Saint-Jacques ne manquent pas de se recueillir devant la belle croix de pierre érigée à proximité de La Croix Toulifaut. Le vignoble est remarquablement exposé sur le versant Sud du célèbre plateau de Pomerol. 
Vignoble de 2 ha (d’où sa rareté), composé à 83% de Merlot et à 17% de Cabernet franc.
Voilà un superbe Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2014, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit. Savoureux 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, que l’on retrouve au palais.
Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de belle couleur rubis profond, charnu, de bonne base tannique, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, de garde.
Excellent 2007, aux tanins très bien équilibrés, de bouche chaleureuse dominée par la framboise, qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse, à déboucher sur un agneau rôti. Le 2006, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue. Très beau 2005, typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, mêlant concentration et finesse.

Jean-François Janoueix - Sté Civile Janoueix
37, rue Pline Parmentier
33506 Libourne
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.josephjanoueix.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015

 



Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Pierre MIGNON


Château REDORTIER


Château Le BOURDIEU


Maison ZOELLER


Château BELLES-GRAVES


Château LE DESTRIER


Château VIEUX RIVALLON


Château BOVILA


Château LASCOMBES


Domaine des HAUTS PERRAYS


Château LAFARGUE


Sylvain MOSNIER


BARILLOT Père et Fils


Château La GALIANE


Château PANCHILLE


Domaine DENUZILLER


Louis ROEDERER


Domaine François BERTHEAU


DE LOZEY



CHATEAU FABAS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales